• Les planchers d'échafaudage alu / bois
  • Les planchers d’échafaudage alu / bois

    Publié le 2 janvier 2010 par

    Les planchers d’échafaudage sont une partie importante de la structure. Ils contribuent à la rigidité de la structure de l’ensemble de l’échafaudage. Ils représentent aussi une part importante du coût de ce dernier (pouvant aller jusqu’à la moitié du prix).

    Les planchers sont soumis aux normes européennes UNE-EN 12810 et 12811, remplaçant la norme HD 1000, qui définissent les classes des échafaudages en fonction, entre autres, des charges réparties admissibles.

    Il existe six classes de planchers d’échafaudage ;

    • Plancher d’échafaudage Classe 1 : supporte 0,75 KN/M2
    • Plancher d’échafaudage Classe 2 :  1,5 KN/M2
    • Planchers d’échafaudage acier Classe 3 :  la charge supportée est de 2 KN/M2
    • Plancher d’échafaudage Classe 4 :  3 KN/M2)
    • Plancher d’échafaudage Classe 5 :  4,5 KN/M2
    • Et Plancher d’échafaudage acier Classe 6 : 6 KN/M2.

    Nous vous conseillons, en cas de besoin, de vous référer à la norme complète.

    Il est donc très important d’assortir les planchers et l’échafaudage aux types de travaux à effectuer. Il existent deux grandes familles de planchers d’échafaudage, les planchers avec accès et les planchers sans trappes.

    Examinons d’abord les pièces communes aux deux types de planchers.

    Les crochets :

    Quelquefois en aluminium, le plus souvent en acier traité anti corrosion, ils permettent de suspendre le plancher à la structure horizontale de l’échafaudage. C’est un élément important qui doit être conçu pour le profil sur lequel il s’accroche. Ces profils sont le plus souvent du tube rond (42, 45 ou 48,3), carré ou rectangulaire. Les constructeurs développent des dessins de crochets les plus polyvalents possibles, mais il est très important de vérifier que les crochets soient bien adaptés au type d’échafaudage utilisé. De plus en plus souvent, ils sont constitué par un profil découpé ou embouti, placé sur champ afin de présenter une épaisseur la plus fine possible. Cela facilite grandement le montage, les crochets d’un plateau ne gênant pas la mise en place du plancher suivant.

    L’anti-soulèvement :

    Un vent fort peut soulever un plateau, voire l’arracher à la structure de l’échafaudage. C’est pourquoi tous les planchers doivent être équipé d’un système d’anti-soulèvement. Le plus souvent, c’est une languette de métal qui coulisse (ou tourne) et vient se placer sous la structure horizontale de l’échafaudage. La mise en place de l’anti-soulèvement doit se faire légèrement en force pour se bloquer et ne pas s’enlever seul. Certains modèle possèdent un blocage. Parfois, le poids de la languette suffit à l’empêcher de revenir en arrière. Dans tous les cas, la plus grande attention doit être apportée à cette opération.

    La surface anti-dérapante :

    Quelle que soit la matière des planchers, ils doivent éviter de glisser et permettent d’évacuer l’eau de pluie. Sur les planchers alu/bois, le bois est traité anti-dérapant, c’est à dire que sa surface est rugueuse. Pour les autres, c’est le plateau qui est travaillé, soit par perçage ou emboutissage, soit lors de l’extrusion du métal. Chaque fabriquant a conçu un type de perçage ou d’emboutissage et il lui appartient de développer ses arguments. Un anti-dérapant trop prononcé peut blesser les genoux ou la main en cas de chute. Le drainage de l’eau se fait habituellement par des trous (l’anti-soulèvement est déformé vers le haut, le drainage vers le bas). Il existe une multitude de profil anti-dérapant, le choix peut se faire en fonction des types de travaux à exécuter (travail de montage, de rénovation, de façade,…) et les conditions climatiques (froid, gel, pluie,….).

    1/ Les planchers avec accès

    Les planchers à trappe d’accès pour d’échafaudage sont en alu et bois le plus souvent. Avec un cadre d’aluminium enfermant un ou plusieurs panneaux de bois « traités » (de 16 à 20 mm d’épaisseur), ou entièrement en aluminium (structure et plateau). Cette dernière solution, bien que plus onéreuse, permet un gain de poids non négligeable.

    Ils permettent de passer d’un étage à un autre au moyen d’une trappe et d’une échelle. Il existe aussi d’autres possibilités d’accès telles que: escaliers, ascenseurs, tour d’accès mais nous n’en parlerons pas ici. La largeur de ces planchers doit être suffisante pour permettre à l’opérateur de passer par la trappe. Leur largeur varie habituellement de 600 mm à 800 mm. La largeur de 600 mm est utilisée pour un échafaudage de 700 mm de large ou de 1 mètre (en rajoutant un plancher de 300 mm). La largeur de 750 mm est utilisée pour un échafaudage de 800 mm de large. Ces dimensions peuvent varier d’un fabriquant à l’autre. L’échelle est soit en aluminium soit en acier traité anti-corrosion (galvanisation ou electrozingage).

    La société Dacame fabrique des planchers à trappe « alu/bois » avec échelle aluminium de 6OO mm (classe 4) et de 800 mm (classe 3).

    Les dimensions les plus courantes sont 2 m, 2,5 m et 3 mètres.

    Plancher à trappe DACAME

    2/ Les planchers de circulation

    Ils couvrent la surface de l’échafaudage à l’exception des accès. Dans le cas de travail de couvreur, on peut ne placer des planchers qu’en haut de l’échafaudage. Dans ce cas, il faut veiller à renforcer la structure avec des lisses (en cas de doute, consulter le fabriquant de l’échafaudage).

    Ces planchers sont pour la quasi majorité en métal (aluminium ou acier). La largeur la plus courante est de 300 mm, il en faut 2 pour les échafaudages de largeur de 700 mm et 3 pour les échafaudages de 1 mètre. Pour les échafaudages de façadier de largeur 800 mm, il existe des planchers de largeur 360 à 380 mm (selon les fabricants).

    Nous pouvons les séparer en deux catégories. La première, la plus courante, regroupe les classes 3 et 4, la seconde les classes 5 et 6. Les classes faibles correspondent à un marché très compétitif où le prix est important, les classes importantes aux travaux de rénovations ou de construction demandant du stockage sur l’échafaudage.

    Il existe aussi des planchers de largeur 600 mm. Ils sont souvent en aluminium et permettent de gagner du temps lors du montage.

    Plancher d’échafaudage DACAME

    Retrouvez notre gamme de plancher d’échafaudage fixe en acier ou à trappe en alu et bois  et n’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement au 04 84 25 07 92.

    Laisser un commentaire