• Comment monter son échafaudage ?
  • Comment monter son échafaudage ?

    Publié le 2 septembre 2013 par

    Avant de débuter tout travaux en hauteur, le montage d’un échafaudage est une étape importante car elle est la clé de la sécurité des ouvriers.

    Le montage d’un échafaudage se réalise au travers de plusieurs grandes étapes:

    • des montants
    • du plateau supportant l’échafaudage

    Ces étapes sont les deux étapes essentielles, toutefois le nombre d’étapes varient selon le type d’échafaudage choisit.

    Par ailleurs, sachez que selon votre statut (professionnel ou particulier), le montage de tout échafaudage est différent.

    Le montage d’un échafaudage en tant que professionnel du bâtiment

    Si vous êtes un professionnel du bâtiment, le montage d’un échafaudage est soumis à une réglementation. Pour plus d’informations quant à cette règlementation, vous pouvez vous référer à cet article expliquant pas à pas les formations à suivre pour le montage d’un échafaudage

    Pour résumer, dans le cas où vous intervenez sur un chantier professionnel, vous devez, en réponse à la réglementation avoir :

    • suivi une formation adaptée
    • accès à la note de calcul pour les dimensions de l’échafaudage

    Le montage d’un échafaudage en tant que particulier

    Vous êtes un particulier et n’avez jamais monté d’échafaudage ? La notice de l’échafaudage est donc le premier élément à prendre en compte ! En effet, cette dernière étant très complète, vous y retrouverez entre autres :

    • les spécificités de votre échafaudage (charge à ne pas dépasser,…),
    • l’ordre dans lequel vous devez monter les pièces de la structure,

    Les étapes du montage d’un échafaudage

    Le choix du terrain

    L’emplacement de l’échafaudage doit être bien calculé et vérifier.

    • que le sol n’est pas meuble : si c’est le cas, il vous faudra prévoir un plancher afin d’apporter à votre échafaudage une plus grande stabilité,
    • l’état de toutes les pièces vendues avec votre échafaudage
    • que le sol est de niveau : si ce n’est pas le cas, utilisez les éléments permettant de rattraper le niveau à l’aide des pièces de votre échafaudage prévues à cet effet
    • de l’absence de câbles électriques aux alentours
    • qu’un amarrage est possible

    Les précautions à prendre

    Comme lors de tout travaux, le matériel utilisé à sa part de responsabilité dans la bonne réalisation de votre projet.

    En conséquence, vous devez avant toute chose, investir dans certains matériels tels que :

    • un harnais
    • des chaussures de sécurité,
    • un casque de chantier,
    • des gants,
    • un niveau,
    • un marteau

    Pensez également à délimiter une zone d’accès dans le but de protéger les personnes participant au montage, et celles circulant autour de la zone en travaux.

    Le montage

    En ce qui concerne le montage de votre échafaudage, essayez d’être accompagné. Il est en effet, conseiller d’être deux pour plus de facilité : l’un sera au sol et l’autre sur la structure.

    Ensuite, en vous basant sur les explications de la notice, procédez au montage de votre échafaudage :

    • assemblez les éléments entre eux,
    • effectuez avec soin tous les réglages d’horizontalité et les calages.

    Laisser un commentaire