• Quel type de disques abrasifs choisir ?
  • Quel type de disques abrasifs choisir ?

    Publié le 17 mars 2014 par

    Les abrasifs font partie intégrante de vos chantiers extérieurs ou intérieurs. Encore faut-il arriver à trouver le bon abrasif, celui qui saura satisfaire pleinement votre besoin.

    Avant de commencer, revenons à la base des choses et parlons un peu définition.

    disques brasifs montpellier

     

    Qu’est-ce qu’un abrasif ?

    Nous pouvons dire qu’un abrasif est un corps à la fois dur et tranchant. Ce dernier à la faculté d’enlever de la matière grâce à son action mécanique. Vous pouvez utilisé un abrasif pour plusieurs cas précis tels que : un ébavurage, un polissage, un ponçage, des finitions, et plus encore,…

    Chaque abrasifs comprend plusieurs parties. En effet, ces derniers sont composés de trois éléments :
    • des grains abrasifs
    • un liant
    • un support
    Ensuite, il faut savoir que tous les abrasifs ont besoin d’être fixé sur un support à l’aide d’un liant et ses grains abrasifs.
    En effet, dans ce cas, la fibre (faisant office de support) est fabriquée à l’aide de plusieurs couches de papier vulcanisé alliant pureté et forte résistance. Cette fibre n’en reste pas moins souple, et donc protectrice ! Nous pouvons dire que la fibre grâce à son épaisseur de 0.8 mm est le support le plus protecteur et le plus efficace dans la mesure où il allie à la perfection robusté et souplesse. D’où l’intérêt de se procurer des disques abrasifs.
     
    La fibre, servant de support, est fabriquée à partir de plusieurs couches de papier vulcanisé, cette matière allie une grande dureté et une bonne résistance, tout en offrant une certaine souplesse. La fibre d’une épaisseur de 0,8 mm est le support le plus résistant dans le domaine des abrasifs appliqués. Cette matière rentre dans la fabrication des disques abrasifs, tout particulièrement pour ceux destinés au travail sur métaux.
     

    Choisir son abrasif c’est choisir son résultat final :

    Qu’il s’agisse de l’entretien du bois, du vernis ou d’une coque les abrasifs doivent être avant tout choisis selon leur futur support et du travail que vous avez à effectuer. Il est important de travailler sur une zone seine et propre avant de passer un antifouling,un vernis, une primaire…etc. C’est pourquoi le ponçage à l’aide d’abrasif devient vite un enjeu important pour que votre couche adhère.

    En effet, si vous ne prenez pas le temps de bien préparer et poncer votre surface, votre résultat finalement en sera affecté : aspects grumeleux,…

    Comment choisir mon disque abrasif ?

    Avant tout, vous devez impérativement commencer par vous procurer un matériel approprié à votre chantier, aux dangers qu’il comprend. Nous faisons référence, ici, aux lunettes de protection, au masque de protection. Si nécessaire portez des gants et une combinaison. Votre tenue dépendra de la zone à traiter (gros œuvre ou finitions) et du matériel d’utilisation.

    Si vous souhaitez accélérez la cadence, une ponceuse électrique vous rendra un grand service , mais attention on ne l’utilise pas de n’importe quelle manière ! Rien ne sert de faire de grands mouvements : déplacez lentement la ponceuse et travaillez à plat pour ne pas faire de trous dans le bois. Une telle machine nécessite l’entièreté de l’équipement de protection; Afin de savoir si la surface est marquée, voire rugueuse, n’hésitez pas à vous servir d’un grattoir. Cela vous permettra également de retirer l’excédant de venir, s’il y en a.

    Toutefois, afin d’éviter d’abimer la surface sur laquelle vous êtes en train de travailler, il ne faut jamais être brute dans ses premiers gestes de ponçage afin de ne pas endommager la surface et éventuellement la rayer. Ainsi, nous vous recommandons d’y aller progressivement et éventuellement accentuer petit à petit vos gestes selon comment réagit votre surface (en restant relativement doux tout de même !)

    Soyez vigilant sur la vitesse et la pression appliquées afin de ne pas abîmer la surface. Commencez le ponçage en douceur et de manière progressive. Croisez vos passages de façon à ne pas marquer votre support.

    Vérifiez régulièrement l’état de votre abrasif et remplacez-le si nécessaire. Pensez également à toucher régulièrement la surface poncée pour suivre l’avancement de votre travail. Ne mordez pas trop les angles, ils risqueraient de s’arrondir.

    Si la surface sur laquelle vous travaillez et relativement petite, nous vous conseillons fortement de la poncez à la main, avec une cale de bois entourée d’une feuille d’abrasif. Cela vous sera nettement plus pratique et vous évitera d’abîmer votre surface avec une ponceuse par exemple.

     

    Laisser un commentaire